Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A SAVOIR :
Thrillville jeu : 50% construction, 50% minis-jeux, et quelques traces de gestion!!!!!!

1er descente du Diable : thrillvillejac.jpg

Voilà un début d'article qui me plait, j'ai du bonheur à faire partager! En deux heures de jeux, j'ai vraiment beaucoup de choses à dire, je serais bref car je languis d'y retourner.

Déjà Thrillville est un jeu de gestion (édit : faux, on verra plus loin) de parc trés complet, assez simple d'accés, et qui contient une multitude d'activités annexes.

Graphiquement c'est aliasé, reconnaissons que la version 360 doit être trés nette, mais pour le reste c'est fluide malgré tout ce qui est géré à l'écran, même si il y a de petits bugs de collision. Les zones qui permettent de relier les différentes zones d'un parc sont soumis à quelques ralentissement à cause des chargements mais c'est peu génant. Les commandes répondent bien, les minis jeux utilisent correctement la wiimote pour le peu que j'ai pu voir. Et point très  positif pour la localisation/traduction, même de l'audio, qui est d'excellente facture, la musique est de qualité avec quelques succés entrainants même si je coupe presque toujours la musique des jeux.

Voilà pour ces quelques petits aspects techniques. Pour le jeu et sa mécanique j'ai tout de suite pensé à -la déception- de Mysims, tout ce que EA avait promis dans son soft, Thrillville l'a fait. Si on compare les 2 softs en terme de possibilités et d'interactions, autant comparer un T-Rex avec une souris (la souris c'est mysims^^).

thrillville1.jpg

Le jeu commence par la création d'un personnage, basique mais bien fait, puis on rencontre un inventeur fou qui nous fournira en trouvaille utilisable dans le parc. Et voilà, on se retrouve dans le parc, et notre perso cotoie les visiteurs, se promener dans le parc est un grand atout du jeu. Le didactitiel, permet de faire rapidement le tour des possibilités offertes :
-recruter du personnel et les former via des mini jeux,
-discuter avec les visiteurs du parcs pour en faire des amis et pour mieux contrôler leurs besoins,
-positionner des stands de bases,
-monter dans les manèges comme un simple visiteur,

-lancer des campagnes de publicité et autres recherches,
-et le plus intéressants de tous c'est la création des grands huits.

J'ai beaucoup apprécié les quelques mini-jeux que j'ai pu testé, souvent des classiques en 2D, et avec un coup de coeur pour le jeu de cross présent dans le tutorial. J'ai eu un jeu de rythme avec des pow-pow girls, un tetris-like et un jeu de tank



Il va m'être difficile de vous expliquer tous ce qu'il est possible de faire dans Thrillville. J'ai déjà construit un grand-huit, je l'ai essayé, j'en ai modifié un autre, j'ai trouvé des objets cachés, fait des mini-jeux, trouvé des adversaires dans le public, réalisé des missions, etc etc...Partout des objectifs sont à accomplir et dans une grande sensation de liberté.

La constrution des grand-huit demande un petit coup de main que les plus jeunes auront du mal à acquérir. Avec la wiimote on donne l'angle du rail (montée, plat, descente) et avec le nuchaku on peut donner un devers. Trés utile pour ne pas que le manège posséde un niveau "nausée" trop élevé! Pour achever le grand huit, on fait appel à une aide qui trouve les derniers rails à placer. Efficace. Ensuite tout est paramétrable (couleur, décoration, prix des billets, etc), comme pour tous les stands.

Pour l'instand je n'ai pas pu juger de la profondeur de l'aspect gestion, étant assez riche et le premier parc étant au trois-quart prèconstruit. L'argent ne manque pas, mais l'énergie un peu. J'ai déjà débloqué deux nouveaux parcs, mais je m'en occuperai plus tard, il y a déjà énormément à faire dans ce premier.

Edit :

Cinq parcs sont à débloquer, chacun est divisé en trois petits (15 zones de construction donc) et on navigue très facilement entre ces endroits avec des temps de téléchargement très bref.

Et pour finir ces premières impressions, il y a des missions à accomplir partout, des médailles à récolter et apparement des objets cachés. Bref pas d'ennui à l'horizon. Il y a des niveaux à passer via une jauge d'expérience que l'on remplit en accomplissant des actions de toutes sortent. Même jouer et faire des hights scores débloque des points.

Une vidéo de la 360 du tutorial concernant la création du grand-huit.


Reste à voir dans le temps si ces bonnes impressions se maintiennent.



Second looping :

Je gère maintenant 2 parcs, chacun divisé en 3 zones. L'argent récolté sur un parc n'est pas transférable sur l'autre et les missions différent un peu. Je suis assez géné pour vous expliquer  ce jeu, je vais donc faire dans la facilité et vous proposer un petit récapitulatif.

Thriville propose :

-une trés grande liberté,
-une somme importante de minis-jeux (party-games),
-de jouer à la fête foraine à la maison,
-des activités trés accessibles,
-un aspect social en s'occupant de la vie des visiteurs(sim's like),
-des éditeurs de manèges faciles d'accés,
-des missions si vous ne savez plus quoi faire précisement,
-de vous promener au milieu de la foule.

Thrillville ne propose pas :
-un aspect gestion pour les puristes du genre,
-un réalisme poussé,
-de situations stressantes ou de game overs.

Il y a un aspect brouillon dans toutes les possibilités offertes, de faire des missions, jouer, modifier un manège, discuter avec les gens etc....Le soft ne prend pas le joueur en charge, certains le regretteront d'autres non.

Monter sur les grand-huits n'apporte rien, mais c'est néanmoins terriblement fun car les sensation sont assez bien retranscrites, les possesseurs de grandes TV devraient apprécier de dévaler les pentes vertingineuses. Certains mini-jeux sont plutôt moyens (le kart) et d'autres oublient d'utiliser le viseur de la wiimote pour se déifférencier des versions des autres supports. Mon avis définitif sur l'aspect party-game reste à faire.

La progression pour monter de niveaux et ainsi avoir accés à de nouveaux matériels se fait sans que le joueur ne s'en occupe jusqu'à un certains moment où il est demandé des actions spécifiques. Certaines missions sont trés particulières et ne peuvent pas être réalisées au hasard comme par exemple retrouver une personne précise dans le parc, ou jouer les entremeteurs.

Thrillville est donc un jeu de gestion/party-games/Sim's-like, trés complet, trés simple d'accés et où l'on posséde une grande liberté. Mais il faut que je progresse beaucoup plus loin dans le jeu pour avoir un avis ferme sur ce jeu légèrement hors-norme.

Troisième tournicotis :

Voilà, j'ai enfin pu me faire un avis sur ce jeu. Thrillville est un jeu qui s'articule sur 3 axes : on construit, on joue et on regarde. Très souvent je me surprends à regarder toute cette petite foule s'agiter, monter dans les manèges, à regarder les wagons dévaler les grands-huit dans un grand fracas de féraille et de cris. Exactement comme on le ferait dans une vraie fête foraine. Il manque plus que de pouvoir réellement s'acheter des pommes d'amour.

Les décors des parcs sont trés réussis, certains sont même particulièrement jolis avec beaucoup d'animations en périphérie de la zone de construction. Les développeurs ont réalisé un joli travail d'ambiance.

La gestion reste le point faible bien que certaines missions vous demanderont quelques attentions particulières. Je le rèpéte mais c'est l'aspect construction qui vous poussera à l'achat de ce jeu et réussir un joli manège avec de bons scores de sensation, et de pouvoir ensuite l'essayer est un vrai régal.

Les mini-jeux nombreux apportent un plus, même si ils ne sont pas tous parfaits et souvent trés courts, l'aspect old-school 2D pour certains d'entre-eux en font des must-have (qui a parlé de Bandito Chinchila ). La wiimote aurait pu être mieux utilisé, on sent que le développement multiplateforme est pasé par là.

thrillville2.jpg

Ayant débloqué les 5 parcs mais n'ayant terminé que le premier, je me réserve le droit de modifier mes critiques si cela est nécessaire.

Thrillville
 Mes plus
-La fête foraine à la maison
-L'éditeur de grand-huit
-Monter dans les manèges
-Le décors/l'ambiance/la localisation
-Les mini jeux
-Toujours quelque chose à faire
-Les temps de téléchargement brefs
 Mes Moins
-Ce n'est pas un jeu de gestion
-Progression parfois brouillonne
-Wiimote pas toujours optimisée dans les mini-jeux
-Un peu facile, se termine en une dizaine d'heure
  undefined 
Tag(s) : #Test-avis

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :