Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

test finalisémetroidprime3.jpg
Premier  rencart avec Samus :


Malgré la colère de mon banquier et malgré  le fait que je ne suis pas un fan de cette série,  je me suis laissé influencer par le buzz autour de ce titre et surtout les très bonnes critiques sur les forums.

Mes premières sensations sont nombreuses et variées (2 heures de jeu). Déjà l'approche est minimaliste,  le jeu débute sans voir une cinématique, sans même avoir eu la sensation d'avoir vu le menu du jeu (choix d'une sauvegarde, choix de la difficulté et c'est tout). Sachant que la difficulté par défaut est facile, j'ai opté pour une diffuclté élevé.

Un petit passage à bord du vaisseau de Samus pour présenter l'histoire et à la première seconde au sol, en vue subjective, l'extrème précision du viseur ébloui. Retro studio maitrise totalement la maniabilité du duo wiimote-nuchuk.

Les deux premières heures de jeux sont surprenantes car l'action est plus proche d'un halo que d'un Métroid. Les simulitudes avec le titre de bungie peuvent même être étendues au début du scénario(halo2), ainsi qu'à certaines créatures. C'est une remarque non polémique. Les graphismes me paraissent un peu inférieur à Halo2, à moins que mes souvenirs me jouent des tours. L'action est le fait le plus marquant concernant ma première approche du jeu, le scénario m'oblige à jouer sous le stress et la resistance ennemie est notable.

Le gameplay reste assez  varié et complexe pour un joueur novice mais  plus abordable qu'il pouvait l'être avec le pad gamecube. Par exemple, analyser l'environnement est nettement plus confortable avec le pointeur de la wiimote. Certaines touches sont difficiles à aller chercher dans le feu de l'action (missile à la croix directionnelle).
La répartition des touches est étrange, sachant qu'il faut tirer en appuyant sur "A", j'aurais préféré la gachette. ( edit : il est possible d'inverser les commandes tir/saut) Et pour finir, je perds de vue le viseur au milieu des tirs, il est un peu trop discret.

L'univers couplé au scénario est vraiment fantastique. Très vite nous faisons corps avec l'héroïne et l'histoire.

Pour l'univers propre à Méttroid, on accroche ou pas. Retro Studio a gardé des particularités très old-schools à son titre :
-les passages de plateformes avec la boule-morphing,
-les ennemis qui réapparaissent en revisitant les salles,
-les points de sauvegardes ....

Voilà en 2 heures de jeu....je suis très curieux de ce que je vais découvrir et ressentir avec ce soft.


Résutat premier rencart (2 heures de jeu) :
Trés belle ambiance, immersif.
Le maniement est agréable et précis, le choix des touches critiquable.
Vivement la suite.



Second émerveillement :

2 heures de jeux de plus me poussent à enrichir l'article. Sublimissime. C'est vraiment ce que je ressens en jouant. La maitrise des contrôles, la beauté des lieux visités et la qualité de la réalisation me laissent sans voix. Si les opus 1 et 2 ne m'avaient pas enchantés de part une accessibilité ardue, le 3éme épisode transcende la série.

Il y a quelque chose de Zelda qui apparait au fil de l'exploration depuis que le gameplay "à la halo" de la première partie a laissé la place  au gameplay "100% Métroid". De la magie émane du jeux, des événements, de l'exploration au fil des planètes. La résolution d'une énigme ne conduit pas toujours au résultat escompté, et le jeu se plait à surprendre.

Par contre j'ai coupé totalement les musiques, les bruitages sont de bonnes factures et la musique est un frein à l'immersion. Autre petit aspect négatif, les points de sauvegardes sont assez rares, et si vous êtes obligé de laisser rapidement la console en plan, il faudra compter quelques minutes pour en rejoindre un.

La difficulté Vétéran ne me pose pas beaucoup de problèmes, mais les combats sont rudes et intenses par moment. ce niveai de difficulté est nécessaire pour ceux qui veulent de l'action entre les énigmes.




Résutat second émerveillement (4 heures de jeu) :
Magique...à la zelda! Gameplay 100% Métroid.
Le plaisir de jouer avec la Wiimote.
Jouer sans musique.


Troisième pouvoir :

Après 12 heures d'aventure et 40% dans la progression de l'aventure, je me dois de continuer mon petit article. MP serait une énumération sans fin de qualité, je vais donc faire bref en m'arrétant sur deux problèmes mineurs. Le premier est les sauvegardes rares, et les sauvegardes dans le vaisseau qui ne s'effectuent qu'au départ. Il est conseillé de faire une sauvegarde supplémentaire au point d'arrivée, pour ne pas récupérer le jeu sur une autre planète en cas de game over. 
Le second point technique est la quasi absence de lumière dynamique. Lors des combats dans des lieux sombres, voir que les impacts ou le rayonnement de la boule-morphing n'influent pas sur l'environnement direct c'est un peu dommage.

Pour le reste...c'est du tout bon. Depuis quelques heures je reviens sur des secteurs explorés pour débloquer de nouveaux passages, et ainsi upgrader mon armure ou mon vaisseau qui me permettent d'accéder à de nouvelles zones..etc. Je ne suis pas très fan de ce sytème, mais il est ici maitrisé, je ne ressens aucun moyen artificiel pour rallonger la durée de vie.

La difficulté, hormis les boss principaux, reste accessible et pour l'instand je n'ai pas été bloqué, grâce notament à une carte très lisible.

Je reviendrais plus tard pour la note difinitive, mais Métroid Prime 3 est assurément un hit majeur de la wii.



Résutat Troisième pouvoir (12 heures de jeu 40%) :
 Toujours une carotte qui donne envie de progresser.
Gameplay à la MP qui atteint la perfection...sauf pour les sauvegardes.
MA-GNI-FIQUE


4eme bonus :

Jusqu'au dernier moment je pensais mettre la note suprême à ce jeu bourré de qualité. Le déroulement de l'histoire et l'évolution propre aux métroïd est parfaitement maitrisé. Voyagerentre les niveaux, explorer tout de fond en comble est un vrai plaisir. le maniement à la wiimote est parfait. Mais quelques petites ombres apparaissent régulièrement et empèche au titre de Retro Studio d'atteindre le rang de hit incontestable.

Primo les sauvegardes. Pour les joueurs aimant jouer par petite scéance, ça peut tourner au calvaire. Il arrive même de tomber sur un boss coriace sans possibilité de sauvegarde à proximité. On croise aussi des sauvagardes automatiques avant de longues cinématiques. Donc en reprenant le jeu, il faut refaire ou revoir certaines phases, c'est un système un peu rébarbatif.

Secundo, les bonus. Ils sont nombreux et sont un excellent prétexte pour revisiter chaque salle de fond en comble. Mais leur intérêt est limité, et il ne donneront pas de réel avantage aux joueurs ayant passé du temps à les collectionner. Une carotte au goût bien fade.

Tertio, les effets de lumière. Les environnements sont très jolis, mais Metroid Prime me déçoit dans ça gestion des lumières. Les impacts d'armes ne sont pas à la hauteur du soft.

Ce jeu reste un bijoux, un achat qui procure beaucoup de plaisir. Un jeu rare et un peu Retro aussi ;)
85% du jeu en un peu moins d'un vingtaine d'heure.
Les plus
L'ambiance, les décors, la beauté des lieux
Les bonus à récolter
Un scénario prenant
Beaucoup de plaisirs à progresser
Un gameplay maitrisé
Le level design

Les bruitages (j'ai joué sans les musiques)

Les moins
Le système de sauvegarde pénible
Peu de lumières dynamiques
Chercher des bonus peu utiles
Des cuts-scénes répétitives (trajets)


undefined
Je reviens sur le B que j'avais mis à l'origine pour les soucis de sauvegardes, ce jeu procure vraiment beaucoup de plaisirs malgré ses petits défauts!
Tag(s) : #Test-avis

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :