Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Le devblog officiel, bourré d'infos

Wakfu ou Dofus II, I'll be back :

Après un départ un peu agacé de l'univers de Dofus qui est a l'origine d'un article un peu acide, me voici de retour dans l'univers d'Ankama et son tout nouveau, tout beau MMO, que même Blizzard peu déposer le bilan par avance tant ils vont être balayé par ces ch'tits : Wakfu! Je dois admettre que la qualité et l'originalité de la série TV m'a encouragé à enterrer la hache de guerre avec l'entreprise du Nord pas-de-Calais. Pour bien faire un test, il faut toujours se souvenirs que derrière le jeu il y a toujours de vils personnes qui veulent les sous des joueurs.

Etre commerçant n'est pas un mal, je me plais à être client auprès des "petits artisans" dans tous les domaines de la vie quotidienne, et chez moi, le jeux vidéo fais partie de la vie quotidienne, comme le bon pain, le bon vin, et le fromage. Après cette introduction un peu compliquée, voyons voir si wakfu est un bon produit "développement durable", sans OGM, Bio et économiquement moderne.

Je n'ai pas la réponse bien sûr, je joue depuis 48heures à une version béta, dans un monde bourré de bugs, avec de nombreuses limitations, tous les aspects du jeu  n'étant pas implantés.

Mon petit article visera principalement ceux qui connaissent Dofus et qui se demandent si wakfu est une évolution, une révolution ou un crack boursier. Si les premières heures m'ont fait craindre le pire quant à l'intérêt du jeu, ma timide progression apporte progressivement quelques lueurs d'espoirs. Voyons cela ensemble.

MMO :

Wakfu est un MMO, c'est à dire un jeu qui possède son économie, ses métiers, ses guerriers, ses castes et sa décadence, un peu comme dans toutes sociétés. L'univers nous amène dans un monde peuplé de magie, avec de nombreuses races et commerces très développés. Il est clair que wakfu va beaucoup plus loin que Dofus en de nombreux domaines.
Le plus surprenant, et dérangeant, est l'absence de "Personnages non-Joueurs". Dans tous les jeux, des personnages, une voix Off, un didactitiel vous montrent les rails à suivre, vous indiquent le chemin pour débuter au mieux l'histoire. Wakfu , certainement dans un vil esprit d'économie de salariés ^^, n'a embauché aucun PNJ. Vous êtes seul....entouré de pleins d'autres joueurs, mais au début, il faut bien reconnaître que le dialogue n'est pas facile à instaurer : vous ne connaissez rien au jeu, vous êtes sans équipement, vous ne savez pas quels objectifs choisir, bref vous êtes un bon gros noob infréquentable. La vie sociale virtuelle a ses bien tristes coutumes.

Métiers :
Le système est beaucoup plus ouvert que Dofus où vous pouviez apprendre trois métiers. Dans wakfu tous les métiers sont accessibles dés le départ et vous pouvez tous les monter, autant  dire que les rois de l'artisan auront de quoi s'amuser.
Il y a les métiers de récoltes (ex : agriculteur), les métiers d'artisanat (ex: alchimiste) et les métiers de luxe (enchantement est le seul visible pour le moment).
Par contre il semble assez difficile de tirer un bénéfice intéressant du métier avant un moment. J'explique, pour une recette il vous faut XX expérience dans le métier d'artisanat,   mais pour obtenir les ingrédients il faut aussi XX expérience en agriculture et XX en herboristerie. Et pour peu que les ingrédients soient des produits d'autres métiers d'artisanats, une recette nécessitera un bon level dans 4, 5, 6 métiers voir plus. L'entraide entre joueurs se relèvera vite indispensable.

Sortilèges :

Assez perturbant au début, l'intérêt arrive progressivement. Au départ seul 5 ou 6 sorts de base sont accessibles, autant dire on s'ennuie pendant les combats. Mais chaque sort est associé à un arbre de progression. A chaque utilisation grosso-modo, une jauge se remplie et donne accès à de nouveaux sorts puis à des améliorations.
Au final le personnage sera plus polyvalent que dans Dofus, et aussi des spécialités plus nettes se dévoileront vraisemblablement entre les personnages d'une même race à haut level. Finit les personnages qui se ressemblent tous, du moins c'est ce que laisse supposer le système. Il sera toujours possible de créer des personnages spécialisés dans une couleur mais chacune se vera attribuer un nombre de sort identique, soit 7. Finit les personnages qui possédent qu'un sort unique dans une couleur.
Seule limitation : chaque personnage se verra attribuer des sorts dans 3 couleurs sur les quatre existantes (air, terre, eau, feu).

Ressources :

Grande nouveauté, finit les ressources sur un point identique de la carte, à faire la queue-leu-leu ou à se connecter à 3 heures du matin pour récolter un peu de fer.
Ici les ressources apparaissent aléatoirement; d'un jour sur l'autre une forêt apparaîtra, remplacée ensuite par quelques chardons épars. A noter que les joueurs plantent eux-même certaines graines ou bulbes pour accroître le métier et ainsi faire apparaître des ressources.
Les collectes sont très faciles, un clic sur la ressource et on choisi par exemple de récolter les fruits pour le métier d'agriculteur ou des feuilles pour celui d'herboriste. La ressource disparaît puis repousse ou non quelques minutes plus tard.

Recettes :

Très confus, je ne peux même pas en parler. Pour le moment, ce que les métiers de récolte ont gagné en clarté, la réalisation des recettes a perdu en limpidité. Le nombre de ressources différentes en jeu augmente les possibilités et on se demande bien à quoi peuvent servir certaines de nos réalisations.

Habits :
Très nombreux, le joueur peut s'équiper de nombreux items (pied, 2 bracelets, épaulettes, cape, ceinture, jupe, 2 anneaux, etc) , il peut enfin s'équiper d'un item de récolte et d'attaque. Les panoplies sont toujours là.

Visuels :
Je laisse chacun juge. Je n'ai pas réussi à trouver mon camp, si je suis fan ou non.

Combats : 

Je dois admettre que le nouveau système de combats est très agréable visuellement. On voit les gens en combat sans que quiconque soient gênés. Ensuite, le combat en lui-même est un peu étrange. Un manque de punch dans les premiers niveaux, mais après quelques heures et l'acquisition d'un peu de matériel, le plaisir de trucider quelques bouftous fait jour.

Voilà. Un petit tour du propriétaire rapide.

Wakfu, bien ou non? Je ne sais pas.
Mais l'ambition des développeurs est palpable, l'entreprise est donc à haut risque, le fil est tendu, l'équilibriste est en place, les filets ont été retirés et les lions-joueurs sont prêts à attaquer.

Soyons confiant :)


J'abandonne :

Finalement je laisse tomber le doux chants des sirènes (qui mangent les hommes) à d'autres. Le genre MMO comme l'intégration du online dans les jeux m'ennuie de plus en plus souvent!

Pour Wakfu le système classique du genre :
(Je récolte +1xp ) x 100 x 5secondes par action = Changement de niveau
on recommence depuis le début, ça me décourage avant même de m'y consacrer!

Pareil pour acquérir les Xp pour le combat et chercher les items, monter des guildes, discuter avec les autres joueurs, et développer les sorts......trops longs......vie trop courte...trop de jeux à découvrir....

Le dessin animé me suffit!

Adieu MMO.

Tag(s) : #Test-avis

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :