Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jeu noté

conseil de jeu : au calme, dans la pénombre, musique mises en  avant.
1er poil urticant :
Brrrrr quel jeu!

Si j'ai eu peur les premières minutes de jeu, non pas à cause des bestioles mais des lacunes vues au départ, très vite l'ambiance originale fait oublier un gameplay un peu classique. Car si Deadly Creatures excelle sur un point, c'est de bien distiller un climat hostile, angoissant. Les musiques discrètes mais efficaces et une mise en scène bien pensée arrivent très bien à gommer quelques problèmes. Les textures ne sont pas très jolies, quelques petits bugs trainent, et certaines animations sont perfectibles.

Mais ne vous trompez pas des défauts que je peux énumérer, le jeu est bon.  Le level design et la progression, quoique linéaire mais riche d'évènements, apportent une aura, une identité particulière, ce que beaucoup de jeux ne possèdent pas : "un âme".

Certains passages surprennent tout de même par leur beauté, soit sur la structure générale du niveau, soit sur un ou deux points du décors. Je ne dis rien pour ne pas gâcher votre plaisir de la découverte. Avec plus de moyens et de temps, ce jeu aurait pu être mille fois plus joli.

Mais profitons du p^résent, et à chaque fois je me pose une question : "En étant tarentule ou redoutable scorpion, de quoi peut-on avoir peur?"........en jouant, on le devine très vite .....brrr quel jeu.

2ème syndrôme allergique :
Aïe, je n'ai pas de bonnes nouvelles. Quelques nuisances sont apparus qui portent un ombre menaçante au plaisir. D'abord des poncifs que l'on croyait disparu comme des points de sauvegardes mal placés ou la sur-utilisation du même décors, même jolis. Ensuite des bugs de décors (caméra qui se coince, ennemis qui se coincent etc), associés à quelques passages moins réussis. On sent que les développeurs ont essayé de rallonger la durée de vie.

Ensuite il y a une mauvaise idée générale, deux "histoires" sont à vivre en parallèle, celle du scorpion et celle de la tarentule, mais le hic, c'est que l'on utilise le même environnement avec quelques variantes. Ainsi, à chaque fin de chapitre on a l'impression de revenir en arrière au lieu de progresser.

Les textures pauvres et la linéarité plombent encore le ressenti.

En positif, reste l'intrigue de fond qui pousse à la curiosité et quelques décors vraiment chouette.

De fait, je vais un peu me forcer pour continuer le jeu.

3ème piqûre de rappel :

J'aurais tant aimé donné une bonne note à ce jeu. Dommage car les atouts existent derrière les frustrations liées aux points de sauvegarde.

Par exemple, Deadly Creature vous fait voyager dans des environnements splendides. Certes, nous sommes pas dans des grands espaces, c'est du couloir, du confiné, des souterrains fréquentés par de sales bêtes, mais c'est vraiment plaisant à découvrir.

L'autre point est la mise en scène. Il y a un réel effort pour rendre le jeu plaisant, avec cette histoire d'humain un peu étrange qui jalonne celle de la tarentule et du scorpion.

Mais voilà, plus on avance, plus c'est beau et plus c'est frustrant. J'ai même passé le niveau de difficulté au plus bas pour passer certains "boss", mais même dans ces conditions, le final parait aussi proche qu' inaccessible.

Quel dommage, un hit raté.

Ma note
Deadly Créature
Mode histoire presque achevé.

Mes plus
L'ambiance
Certains décors splendides
L'effort de la mise en scène
La découverte

Mes moins
Système de sauvegarde rageant.
Difficulté mal dosée
Soucis techniques
Quelques idées mal employées

Ma note
Tag(s) : #Test-avis

Partager cet article

Repost 0