Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En intro je donne une url vers un site qui repertorie les solutions sur ce jeu!

Dans l'univers impitoyable des sorties, Crakdown est un immense ballon de fraicheur  pour les possesseurs de la console à Bilou. Le jeu est vaste, libre, avec une quasi absence de bugs et surtout il n'est pas coincé dans un espéce de néo réalisme qui tend à uniformiser les ludothèques. Ici pas de méchants soviets/chinois/terroristes à combattre dans Mexico/Golfe Persique/Moscou pour sauver le monde d'une menace qui tend plus ou moins grossièrement à coller avec l'actualité du moment. Il est à ce propos étonnant que le karsher ne soit pas rentré dans l'arsenal de tout Splinter Cell qui se respecte. Mais je m'égare, retournons dans le monde fantasmagorique que ne devrait jamais quitter le jeu vidéo.

Crac Boum

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je voudrais faire un petit détour dans la tête du joueur. Et oui, le jeu n'est pas à l'écran, mais bien dans notre subconscient. Nous n'éprouvons pas tous le même plaisir aux même stimulis. Pour les jeux d'action/fps/aventure, j'aime que le challenge soit assez ardu et ne pas me croire invulnérable dés les premières secondes et ainsi passer mon temps soit l'oeil rivé au chronomètre pour savoir si j'ai rentabilisé l'achat , ou à la recherche du moindre défaut de réalisation. Certains se croient plus testeurs professionnels que joueurs.
Donc jetons un regard aux options du jeu "Campagne" et savoir ce qui est proposé pour satisfaire le joueur lambda du joueur oméga.

Des paramètres il n'y en a pas beaucoup donc on en  fera vite le tour :
-Mode Solo
-Mode Coop
-Difficulté

A part la difficulté il n'y a rien. Par défaut le jeu est sur "coriace" qui correspond au niveau le plus simple. A moins que vous ayez un avion demain soir pour un expédition en Artique sur l'étude du krill qui occupera vos 6 prochains mois, et qu'il est donc imprératif que vous terrassiez tous les méchants du jeu en 24 heures, vous n'avez aucune raison de prendre ce mode là. "Coriace" correspond en fait à "immortel". Votre seul soucis sera de botter le cul de chaque boss en vous demandant où se trouve le challenge.
Le challenge est présent dans le niveau le plus difficile, soit "dément", il vous donnera quelques sueurs froides et il vous empèchera de foncer tête baissée dans la mélée au risque de vous faire vous même botter le céant mais la victoire n'en sera que plus belle.

C'est nouveau

Comme je l'indiquais plus haut (dieu que je suis bavard) Reals Worlds n'a  pas voulu copier un monde existant. Si l'ambiance dans les rues se veut bien portée sur le 21ème siècle, la configuration du monde (3 îles-villes s'articulant autour d'une 4ème où se trouve la base du héros), le choix des bâtiments et les moyens mis à la disposition du héros, tout est sorti de l'imagination des développeurs.

Votre mission est d'abattre tous les chefs de gang soit 3 et vous pourrez les attaquer dés le début du jeu. Hé oui, pour ceux qui n'ont pas froid au yeux vous pouvez attaquer directement le big boss, mais chacun est protégé par des lieutenants. Si vous n'éliminez pas ceux-ci en priorité, le big boss aura le maximum de puissance.
Explication : chaque lieutenant possède son propre quartier général (port, garage, immeuble, villa de luxe...)et contrôle un élément de son gang (armes, véhicules, recrutement,...). Si vous éliminez par exemple le lieutenant qui approvisionne le gang en arme lourde alors la moyenne de rencontrer des ennemis puissament armés baissera. C'est simple mais rudement bien pensé pour controler un peu la progression dans l'aventure. Quand vous approchez d'un QG, une vidéo présentera le lieutenant qui s'y trouve et un pourcentage de réussite vous indiquera vos chances de l'éliminer. Si elles sont faibles, c'est qu'il serait plus judicieux d'affaiblir le gang en vous attaquant à un autre lieutenant.

Votre arsenal pour arriver à vos fins est assez complet mais en dehors des snipes et des explosifs vous n'utiliserez pas grand chose d'autre. Les explosions feront place nette et sera l'option de facilité. Les snipes vous permettront toutes une serie de finesse comme creuver les roues des véhicules pour provoquer des accidents ou tirer dans les jambes des ennemis.

Mais c'est l'aspect "super" de votre héros qui sera le plus utile : les sauts immenses pour progresser de toits en toits, votre force incroyable pour jeter des objets en tout genre à la tête de vos ennemis, les explosions toujours plus impressionnantes et votre précision au tir qui vous permettra d'abattre des ennemis à une distance ahurissantes (je vais bientôt être à court de superlatif). Chacune des ces caractéristiques s'amélioreront au fur et à mesure de leur utilisation et faciliteront votre progression.









Action-Plateforme-Course...pluriactivité

A quoi sert un environnement immense et une liberté totale si votre objectif se limite à tuer vos ennemis.Real World y a pensé et a trouvé un excellent prétexte au joueur de fouiller la zone de jeu dans ses moindres recoins. Les Mariophiles ne sont heureux que lorsqu'ils ont trouvé toutes les étoiles, les Crackdownphile (je dis vraiment n'importe quoi) ont à trouver les orbes. Les 500 orbes vertes qui se trouvent sur les points haut du jeu et les 300 orbes bleues mieux cachées pour augmenter la difficulté. Par cet aspect là, crackdown joue avec les frontières du jeu de plateforme encourageant le joueur a explorer l'intégralité de la carte.

Il existe aussi des courses, une trentaine, certaines se font à pied et d'autres en voiture. Les courses en voitures peuvent se faire à pied, voire à pied en portant votre véhicule à bout de bras, personne ne vous empèche de vous ridiculiser. On ressent la patte de burnout 1 dans la conduite, les développeurs nous ont gatés, car le fun est encore au rendez vous. La conduite est  sportive pour peu que vous trouviez un bon véhicule et la circulation vous posera de sérieux soucis pour accomplir de bons temps.

Et pour finir les succés, qui sont souvent d'un intérêt limité, ont le mérite ici de vous encourager à pousser le jeu dans ces derniers retranchements en terme de liberté et de physique. De véritables jeux olympiques avec lancés d'objets, voltiges automobile et challenges en tout genres.


Au final

Une technique maitrisée a permis à Reals Worlds de sortir un des softs les plus rafraichissants de cette 1er génération de jeux next gen.Et même si le jeu n'est pas parfait il est une source de plaisir qui permet justement d'oublier que l'on est sur une console de génération supérieure et qui se prend parfois trop au sérieux. A croire que le "mieux" et l'ennemi du "fun".

ps : je ne vous ai pas parlé du mode coopération. Bon relisez l'article et dites vous que tout est faisable à deux. A deux c'est mieux, n'est ce pas Gorn ^^.

Ma note A

Tag(s) : #Test-avis

Partager cet article

Repost 0