Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Galleon fait parti de ces jeux qui peuvent révolutionner le genre, une expérience hors norme, un bijoux vidéoludique, une perle rare. Mais a trop surprendre, on peut se faire haïr.
Retour sur une chronique d'une mort annoncée.


Galleon xbox
envoyé par Musimon

Galleon a comme papa le créateur de Lara Croft, excusez du peu, monsieur Toby Gard. Et ce monsieur est un génie, même si depuis on a fait de sa héroïne une sombre série qui a doucement perdu son charme. (à noter que depuis l'echec commercial de Galleon, Toby Gard a intégré l'équipe de Crystal Dynamics et retravaille sur son héroïne, il lui a redonné quelques lettres de noblesse depuis).
Galleon devait sortir à l'origine sur Dreamcast, mais la mort prématurée de celle-ci a rendu le parcours de ce jeu et son développement trés chaotique.
Finalement il sortira en 2004. Alors très attendu par la presse, il fera l'objet d'un lynchage violent, car la deception des testeurs est grande. Mais c'est là où ça commence à devenir intéressant, sachant qu'un test doit être pondu (dans certains cas vomi) dans les 48 heures suivant la sortie d'un jeu, dans le seul but d'être le premier à le poster sur la toile, et sachant que le gameplay demande un long temps d'apprentissage pour être maitrisé, on se retrouve avec un cocktail explosif. Si je vous dis qu'il m'a presque fallu 10 heures de jeux pour maitriser totalement les commandes, vous comprendrez que les premiers joueurs qui voulaient boucler le soft rapidement, se sont confrontés à un gameplay déroutant. Il n'en fallait pas plus pour que les sites jètent ce jeu à la corbeille médiatique, que les lecteurs-moutons sortent leur sempiternelle "mauvaise note, ce jeu est nul!" dans les commentaires post test...et le jeu était mort et enterré!

Pauvre Toby Gard.

Tentons de faire revenir à la vie ce soft, comme dans "Tru Calling", Rhama m'a regardé dans les yeux et m'a dit "sauve-moi"!


Qu'est-ce que Galleon? Galleon est une sorte de "Pirate des Caraïbe", une histoire de corsaires avec beaucoup d'endroits mystérieux, des environnements loufoques, des monstres pas communs...et avec un brin de...ha non, je ne vais pas spoiler. :)
Quand j'ai commencé à jouer, j'ai moi même été dérouté par le maniement. Le but est de contrôler la caméra autour de Rhama (le héros) et il se déplace en conséquence. Le stick de la manette était mis à rude épreuve car le dosage était délicat entre faire "Marcher avec précaution" et "Faire des bonds de géants". A ce propos, il y avait dans la phase tutoriale du soft un passage où Rhama devait marcher sur des plôts de bois posés en hauteur. Cette salle en a découragé plus d'un car il fallait comprendre et maitriser ce fameux dosage du stick.

A la fin du tutorial, à la fin de la 1er île, à la fin de la seconde île, soit après 10 heures de jeux, je me suis écrié "Mais ce Toby Gard" est un génie". J'avais compris ce qu'il voulait. Il avait donné au joueur la possibilité de controler Rhama comme jamais il n'avait controler aucun personnage de jeu vidéo.

J'ai décidé de revenir sur le début du soft et alors là, 15 heures de bonheur pur, que je n'ai jamais retrouvé depuis, du moins sur la totalité d'un jeu. Sans spoiler, il faut savoir que la 1er île est immense mais que le scénario ne pousse qu'en visiter une partie minuscule. Avant de rentrer dans la maison aprés le tutorial, faites-en le tour, vous ne serez pas déçu.

Rajoutez aux qualités de ce jeu, un scénario très addictif, un level design très intelligent et des niveaux sans cesse renouvelés, et vous obtenez le meilleur hit xbox. L'un des meilleurs jeu de cette génération de console.

Mais voilà, Galleon est mort, Lara n'en finit pas de rapporter des sous à ses éditeurs et "Pirates des Caraïbes-le jeu" se vend comme des petits pains.

Le monde du jeux vidéo est injuste.
Tag(s) : #Test-avis

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :