Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Trop de jeux et des journées trop courtes, voilà à quoi pourrait se résumer la vie d'un joueur. Et il y a suffisament de hits pour nous occuper plusieurs vies si on essaye d'y consacrer assez de temps à chacun pour en extraire le nectar.
Et en ce moment c'est Metroïd Prime, le premier opus sorti sur Gamecube qui passe à l'alambic.

Pour ceux qui ne connaissent pas et qui n'ont en tête que le perso tout en métal coloré, il est assez dur de cerner ce jeu tant il mélange les genres.

Ce n'est ni un FPS, ni un jeu de plateforme, ni un jeu d'aventure....mais c'est tout ça en même temps. L'aventure y est prépondérante mais comme elle pourrait l'être dans un Mario, le but étant de découvrir un maximum de choses dans cet univers sans pour autant être encadré d'un scénario ni d'une logique trop poussés. On évolue de salle en salle, on frague assez rarement, on rencontre des boss, on améliore l'armure, on fouille les niveaux dans une ambiance très calme en fait.


Si je devais malgré tout cataloguer Metroïd, je dirais que c'est un jeu d'exploration zen. On tue bien quelques bestioles ici ou là, mais la musique et les décors très jolis, poussent le joueur à prendre son temps au risque d'oublier quelque chose.

Le gameplay est assez délicat. Très vieille école, les ennemis réapparaissent dans les salles que l'on quitte, un game over oblige à repartir du dernier point de sauvegarde, assez ennuyeux lorsque un boss éloignés de ceux-ci vous donne du fil à retordre. Et la manette n'est pas un exemple d'ergonomie, vivement l'opus à la Wiimote.

Voilà ce que je voulais dire sur Metroïd. Original, riche, profond et peut-être encore trop encré dans un gameplay à l'ancienne.
Enchanteur en tout cas!

Tag(s) : #Jeux vidéo

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :