Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

hplAu profit d'une petite insomnie, je replonge via internet dans l'univers, la vie et l'oeuvre de Howard Philip Lovecraft. Son nom évoque souvent un mystère, une fascination voir une répulsion, ses écrits, sa vie, ses pensées sont empruntes d'une profondes noirceurs.

Pour moi, il représente un passage important de mon adolescence. Peu enclin à la lecture, et souvent morose comme beaucoup de gamin de mon âge, je suis tombé sous le charme de cet homme. Mon premier livre (merci à une prof de Français de 4ème) que j'ai vraiment apprécié était une oeuvre de science fiction du genre apocalyptique "le soleil va mourir". Dés lors j'ai recherché ces univers où de noirs avenirs étaient décrits. La rencontre avec Lovecraft fut inévitable.

Aujourd'hui je peux mieux comprendre la fascination que j'ai eu à l'époque, Lovecraft dépeint un univers terrible pour qui est capable de s'intéresser à ce qui l'entoure. Lovecraft place en héros ceux qui comprennent quelle est la place de l'humanité dans une histoire et une mythologie que quelques initiés peuvent percevoir. Ce que rêve finalement tous les adolescents, percevoir un monde que les adultes ignorent.

De plus les héros sont des personnages souvent humbles, vous, moi, Howard, tout le monde peut s'y reconnaitre, sauf peut-être pour "Je suis d'ailleurs".

Les héros tentent des expériences interdites, ce que rêvent la plupart des adolescents en faisant parler les esprits ou tourner les tables. Les héros voient des choses interdites normalement aux humains, comme un adolescent voit petit à petit tout ce qu lui a été interdit dans l'enfance.

Bien que je n'ai pas retrouvé depuis l'âge adulte le plaisir de la lecture de l'oeuvre de H.P.L., je garde en mémoire de nombreux récits. Celui qui m'a le plus marqué est "L'étrange maison haute dans la brume", la seule nouvelle furieusement optimiste et très poétique. Les rats dans les murs, la maison de la sorcière, le rôdeur sur le seuil, etc, sont des oeuvres sombrent qui m'ont fasciné.  A chaque fois le héros a une forte attraction vers un objet ou un évènement que le reste de la population ignorent, transforment en tabou ou fuient. Le héros est curieux et malgré les nombreux signes hostiles, il ne peut s'empêcher à aller au bout du mystère, où se trouve sa mort ou sa folie.

H.P.L., l'homme a une histoire triste, compliquée, dramatique. Très tôt il est confronté à des idées adultes et trouve le moyen dans ces écrits d'exécuter une une sorte de thérapie ou il place des héros qui pourrait lui ressembler. Fuir un monde hostile pour retrouver un autre monde effrayant mais l'un est incontrôlable car réel, le second modulable car imaginaire et peut-être de fait plus rassurant que la lecture le laisse croire.

H.P.L. aura marqué de nombreux lecteurs, et certainement effrayé des générations de parents surpris de la nature  des lectures  leurs mômes.


Tag(s) : #Penser

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :