Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

enfant-planeteDu pain et des jeux. Voilà comment la plèbe était occupée au temps des Romains. Une civilisation passée et  éphèmère comme les autres.

 

Une introduction sobre et sombre,  pour ma vision de notre civilisation qui est sur une pente très "Eyjafjollesque".

 

Je vais évoquer d'abord les jeux, les jeux vidéos bien sûr. Incapable depuis de longues années de m'amuser sur des jeux guerriers, voir ce précédent article,  mon subconscient refuse de plus en plus souvent de déverser son lot d'adrénaline et d'endorphine pad en main et quelque soit le jeu.

 

Pourquoi? Mais il y a mille raisons. Déjà ce loisir est réservé à une catégorie du monde occidental. Il serait intéressant de savoir quelle proportion d'enfants (ou d'adultes joueurs) dans le monde ont accès à ce loisir, somme toute très futile.Donc quand je joue, je ressens les fractures de civilisation.

 

Ensuite, le jeu vidéo est dans une économie mondialisée qui incite au "toujours plus". La course technologique est un leurre qui ne sert pas au plaisir ludique. Le jeu est une émotion simple qui n'a pas besoin de cette exubérance technologique.

 

J'imagine aussi aux usines où des dizaines de milliers de salariés, sans aucun droit du travail, avec un pécule d'une centaine d'euros, doivent trimer pour notre loisir. Combien de victimes sociales de notre amusement? J'imagine bien ces travailleurs un jour sur la chaîne de montage de la ps3, le lendemain sur celle de la wii, participant à la guerre des consoles sur les différents forums!

 

De plus tous les constructeurs sont constament éplingués pour leur atteinte à l'envirronement. Mhoui.... quoi.... l'envirronement? Mais tout le monde s'en fout!

 

Et que penser de l'économie qui se dessine. Celle de la dématérialisation, des DRM, des jeux utilisables uune fois, des abonnements d'où on vous éjecte avec facilité (bonjour Ankama).

 

Moi?  J'utilise l'échange (un jeu neuf pour une dizaine d'échangés), je revends ma wii pour être sans  console de salon, mon addiction envers mario et les autres est devenue inférieure à mon envie d'agir,  je n'utilise plus aucun service en ligne inutile (points cadeau,  mmo, drm et succès suçant le cerveau).


Je me demande si le monde du jeu vidéo n'est pas un condensé des indifférences qui font  de cette foutue planète ce qu'elle est.

 

ps : j'ai fini le dernier Zelda!

Tag(s) : #Penser

Partager cet article

Repost 0