Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

wwi_resort.jpg

 

J'avais noté à l'époque le jeu Wii Sport Resort avec un assez sévère C+, c'est à dire juste la moyenne.

 

Depuis, j'ai recommencé le jeu et je serait prêt à lui décerner un B minimum tant je m'amuse. Pourquoi cette différence d'approche entre un même jeu à quelques mois de différence?

 

Quand je relis mon test, j'y trouve finalement beaucoup de parti pris. Nintendo agace par sa faculté de ne pas aller au bout de ses ambitions. une fois la détection de mouvement lancé, il suffit à la firme de Mario de s'imposer sur un créneau ludique qui était désert avant l'arrivée du Kinect de Microsoft et du Move de Sony. Avec Wii Sport Resort le message que je perçois est le suivant :

"Regardez comme ce concept est fabuleux, comme il serait génial d'intégrer toutes ces fonctionnalités ludiques dans un jeu vidéo d'aventure? ...mais on ne le fera pas."

 

Plus je me régale sur ce soft, plus mon agacement augmente. Nintendo est une fabuleuse entreprise créatrice qui se sublime quand elle reste sur son savoir faire. Les tentations du profit simple est une pente savonneuse qui a été fatale à Sega, bien que l'histoire soit différente.

 

Espérons que cette année Epic Mickey puis Zelda en 2011, prouvent que les joueurs auront enfin de vrais jeux d'aventures ambitieux, car maintenant que la concurrence est dans la place, je pense que le rythme des sorties de bons jeux avec la reconnaissance de mouvement va changer.

 

Si des jeux comme Wii Fit, Wii Music, Wii Party, Wii Sports Mix doivent figurer dans une ludothèque complète, il ne doit pas se faire au détriment d'autres genres. Certains ne manqueront pas de me faire remarquer que l'alternative existe avec Goldeneye, Sin and Punishment ou Metroid Other M, c'est vrai mais c'est trop peu. De plus on se retrouve avec des softs qui tentent de ressembler à la concurrence et non pas de s'en affranchir.

 

Nintendo n'est-il plus capable de faire que des party game pour ne pas à avoir à réaliser une trame scénarisé synonyme d'investissement? Pokémon Park est encore un exemple en défaveur de Nintendo, partir d'une licence porteuse, pour la dépouiller de son âme.

 

La wii connaît une baisse de régime, peut-être au-delà Nintendo voit son image étiolée par un manque d'ambition. La firme est dans la situation d'un alpiniste de l'Everest, en difficulté sur une paroi, avec le risque de se retrouver tout en bas de la montagne, ou de savoir gérer un passage délicat pour atteindre le toit du monde.

 

Nintendo, ne déconne pas!

Partager cet article

Repost 0